Agence immobilière Seyssins (38180) : Immobilier Seyssins, Immobilier agglomération grenobloise, achat et vente de maisons, d'appartements à Grenoble et dans les alentours de Grenoble.
  1. Action Immobilier
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >La Tour Perret, emblème de Grenoble, devrait rouvrir en 2023

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

La Tour Perret, emblème de Grenoble, devrait rouvrir en 2023

Publié le
La Tour Perret, emblème de Grenoble, devrait rouvrir en 2023

Qui ne s’est jamais demandé ce qu’est cette tour à Grenoble au milieu du parc Paul Mistral et à quoi sert-elle ? Classée au titre des Monuments Historiques depuis 1998, la Tour Perret est une construction en béton armé qui avoisine les 90 mètres de hauteur (85 mètres pour le toit et 108 mètres pour l’antenne). Construite en 1924 pour l’Exposition Internationale de la Houille Blanche et du Tourisme par les frères Auguste et Gustave Perret, elle est la première tour en béton armé du monde. Elle est également le seul vestige de cette exposition mettant à l’honneur la capitale de la houille blanche.

Aussi appelée “tour d'orientation” parce qu'une table d'orientation en fait le tour au niveau 60 mètres, elle permettait de situer les bâtiments de l'Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme qui se déroulait à ses pieds sur 20 hectares. Elle permettait également aux touristes de situer les montagnes alentour grâce à un panorama unique sur les Alpes et sur Grenoble. En effet, sa hauteur, comparée aux autres immeubles, n'est comparable qu'à celles des trois tours de l'Île-Verte (de 98 mètres).

Avec un coût estimé à près de 8 millions d’euros, les travaux de restauration de la Tour Perret devraient durer 2 ans. Le chantier illustre la volonté de transition de la préfecture iséroise, qui favorise la restauration au détriment de la démolition, fait un usage raisonné des ressources et valorise le patrimoine. En raison de l’état critique de la construction, qui n’a pour ainsi dire eu aucun véritable entretien ou aucune réparation depuis sa fermeture en 1960, une période de tests a débuté mi-septembre. Pendant 5 mois des études seront réalisées à l’aide de capteurs sur l’armature métallique, l’état des fondations et la solidité du béton armé. "Si le capteur bouge, monte ou descend, on aura un différentiel de pression, on verra si on a un tassement ou un soulèvement de la pile", explique Misa Rakotomavo, ingénieur d'auscultation d'ouvrages.

Ce chantier pilote vise à évaluer l’état général de la Tour pour élaborer la marche à suivre pour la restauration ainsi que certains protocoles de conservation.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/grenoble-tour-perret-devrait-rouvrir-2023-issue-travaux-1874844.html

Action Immobilier